Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

La fée des brunellesPassionnée de botanique, elle aimait les fleurs et savait les peindre, elle en connaissait sans doute le langage, elle leur a donné des fées! Dans son "jardin féerique", chaque fleur, chaque arbre ou arbuste a sa fée ou son elfe...

 

C'est en 1898 que naît Cicely Mary Baker, à Croydon, dans le Surrey, qui était alors une région de landes et de campagnes. Elle est de santé délicate, souffrant d'épilepsie- mais ne disait-on pas autrefois que c'était la maladie de ceux que les dieux favorisaient de leurs dons?

 

Souvent malade, c'est une enfant solitaire et choyée de sa famille, aimant les livres et s'adonnant au dessin. Lorsqu'elle a 13 ans, son père, reconnaissant son talent, lui fait suivre des cours d'art. Ses professeurs l'encouragent à préserver son originalité: "Ne suis pas la voie de quelqu'un d'autre, mais ta propre voie. Conserve tes rêves."

                                                                                                                                                                                                                    L'elfe des laiterons

En 1912, la mort de leur père va l'amener, avec Dorothy, sa soeur aînée, à devoir faire face aux exigences matérielles. Dorothy transforme la maison familiale en jardin d'enfants. Quant à Cicely, elle se tourne vers ses pinceaux... et sa plume: elle écrit des poésies, réalise des aquarelles, et en 1918, vend sa première oeuvre, d'inspiration féerique, "A fairy song".

 

Pour elle, chaque fleur, chaque plante, est habitée d'une présence invisible... En 1923, elle publie "Flower fairies of the spring", son premier recueil de fées des fleurs: 24 poèmes et illustrations qui décrivent les petits esprits des fleurs du printemps. Ses modèles: les plantes de la campagne autour d'elle, et les jeunes élèves de sa soeur!

 

La fée des sapins de Noël

Pendant des années, elle va mener une vie modeste, travaillant beaucoup et ne sortant que pour assister aux offices religieux, et pour quelques périodes de vacances en bord de mer. Ses cartons sont pleins de croquis d'enfants, de paysages, de dessins de fleurs, de pages d'herbiers. Elle continue son exploration du petit monde des fées, elfes et lutins, compagnons des arbres de la campagne, des fleurs des prairies et des jardins. Elle devient une vieille demoiselle solitaire, après le décès de sa mère et de sa soeur, peu capable d'affronter le monde matériel et ses tracas. Elle vivra cependant jusqu'en 1973, sans doute déplacée dans ce nouveau monde de la télé et des spots publicitaires, mais toujours sensible aux couleurs délicates de ses fleurs bien-aimées.

                                                                                                                                                                                                                     L'elfe du pavot cornu

Nul doute que l'elfe des laiterons et celui du pavot cornu, la fée des brunelles et celle des sapins de Noël, et la multitude de leurs petits compagnons nés de ses pinceaux, ne sont venus la chercher pour la conduire au paradis où jamais les fleurs ne se fanent!

 

 

 

Pierre Dubois raconte son histoire et présente l'intégralité de son oeuvre dans son livre "Le jardin féerique de Cicely Mary Baker".

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Sur le sentier des fées
  • Sur le sentier des fées
  • : Les fées nous accompagnent dans notre vie tout en restant invisibles à nos yeux. On peut cependant pressentir leur présence à nos côtés. C'est ainsi que dans mes peintures, j'essaie de raconter la vie des fées...
  • Contact

Profil

  • Gouacheuse
  • Je cherche la trace des fées et j'écoute leurs histoires... Au fond de mon jardin ou sur le chemin derrière le château, elles me murmurent qu'elles sont là!
  • Je cherche la trace des fées et j'écoute leurs histoires... Au fond de mon jardin ou sur le chemin derrière le château, elles me murmurent qu'elles sont là!

Le sentier des fées

Voyageur sur la terre,

quel est ton chemin?

Tu vas au gré des routes,

sais-tu quel est ton but?

Pressens-tu que d'invisibles présences

vibrent à tes côtés,

bienveillantes ou maléfiques?

Tu peux ici en découvrir quelques-unes...

Recherche