Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 19:21
Les portes du pays des fées

Pour aller au pays des fées,

il y a bien des portes,

elles ne sont pas si rares.

Cependant, ne les trouve pas qui veut!

Les fées guident vers ces passages

ceux qu'elles considèrent vraiment comme des amis.

Alors, si vous voulez découvrir les secrets du pays des fées,

sachez gagner leur amitié...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Domie de domandalas 29/11/2013 17:37

superbe, j'aimerais bien trouver ce passage merveilleux, j'adore, c'est magnifique, tendre, quelle beauté, j'aime bien la petite maison, la porte a l'air de ne pas s'être ouverte depuis longtemps car les feuilles ont poussé dessus, c'est donc qu'elle attend la venue de quelqu'un..... elle ne demande qu'à être ouverte au risque de détruire la si belle harmonie du lieu. Bravo, quel talent, Domie

PHILGILL 06/10/2013 04:59

Toujours dans le même plan, mais plus à gauche, nous voici arrivés dans la jardin, où vole la petite Fée, avec ses ailes dorées et cheveux au vent. Contrairement à l'autre côté de l'arbre, l'espace semble bien plus aéré. Vu de près, on peut y admirer de jolies fleurs pétillantes, présentées en touffes bleues ou jaunes orangées. Certes, elles sont moins impressionnantes que les deux grosses fleurs sur tiges, mais on les aime car elles nous donnent le goût pour la beauté, née du désordre savamment agencé dont la nature a le grand secret.
Même les feuillages sont de couleurs simples et franches, bien moins alambiquées que celles plus recherchées, entourant et surplombant la grande porte, si obstinément fermée.
Enfin nous voici arrivés au formidable mangeoire. Cette petite maison d'un toit bleu et aux larges portes-fenêtres ouvertes, est maintenue par un solide piquet autour duquel s'enroule une plante grimpante et joliment protectrice. Elle abrite donc, une station de nourriture pour oiseaux, bien au dessus du sol, hors de portée des chats. Fixée enfin, dans un endroit visible dans le jardin, pour bien profiter du spectacle... L'heure où..., une multitude d'oiseaux gourmands et quelquefois effrontés, viendront la fréquenter assidument pour se nourrir des boules de graines que notre Fée attentionnée, saura surveiller tout l'hiver.
C'est une maison bleue,
Plantée dans le jardin.
On y vient avec des ailes, on ne frappe pas.
Ceux qui se reposent là, ont jeté la clé.
Petits oiseaux qui se retrouvent ensemble,
Viennent chanter aussi, autour du repas,
Nous raconter leurs histoires de vol.
Parfois du matin, jusqu'aux lueurs orangés du soir.

PHILGILL 18/09/2013 02:27

Cette porte a d'abord tout d'une porte. Porte en bois qui se veut fidèle à la réalité que l'on peut éprouver quand on voit une porte, donc. Mais elle est fermée. Soit, en un grand rectangle marron, elle reste prise dans un feuillage qui l'entoure, coloré et abondant. On a alors comme l'idée qu'elle ne peut pas fonctionner, c'est à dire, jouer à s'ouvrir ou à se fermer. Elle possède une serrure pourtant, mais dont le trou semble si étroit, que l'on n'oserait pas y glisser une clé ou un œil.
Reprenons un peu de recul..., pour nous apercevoir que la porte ne donne sur aucun espace extérieur, au delà du lierre rampant ou grimpant. Pas de véritable mur, ni d'arrière plan. Finalement, on comprend que cette porte ne nous apporte aucune autre réalité que son propre plan. Son secret est confondu en elle. On n'y entre pas, car notre regard n'y voit rien, intérieur. Elle est plantée là comme une énigme, tel un sphinx aussi dur que les planches du bois. Elle est comme un tableau dans le tableau, marquant par sa surface, un rien incompréhensible. Du coup, nous ne sommes pas très sûr, non plus, de l'existence de cette végétation illimitée, croissante et presque dévoreuse de cette porte qu'elle cloisonne encore plus. Sortons alors de cet agrégat de verdure de fin d'été, pour y respirer dans le jardin, où trône fièrement en son centre un bel arbre brun. Il y règne, certes, mais vu de près, semble aussi assez terne dans son monde, à voir son tronc molichon collectionner les nœuds, alors que la porte n'en avait aucun.... (fin de première partie)

Eternel**printemps 15/09/2013 13:00

Très joli dessin, on y sent toute la magie féérique et de la joyeuse végétation :)

Hervé D. 12/09/2013 19:02

Bonjour Chère et Talentueuse Gouacheuse ! Cette porte entourée de végétation multicolore et qui permet d' "aller au pays des fées" me fait penser au début de l'excellent film d'animation de Tim BURTON, "L'Étrange Noël de Monsieur Jack". Voici comment un autre blogueur raconte le début de ce petit chef-d’œuvre du cinéma contemporain : "Jack arrive dans une clairière et découvre des arbres sur lesquels se trouvent des portes. Attiré par la porte ressemblant à un sapin de noël, il l’ouvre et se retrouve happé par un trou. Il pénètre alors dans la merveilleuse ville de Noël toute colorée, gaie et peuplée d’êtres joyeux et enfants sages. Là il rencontre le père-Noël". Bravo pour ce nouvel enchevêtrement végétal et floral !!! À bientôt, Chroniqueuse des Fées, RV

Gouacheuse 14/09/2013 11:54

La fée que l'on voit sur l'image est sortie du pays des fées pour faire un tour dans notre monde, mais elle a soigneusement refermé la porte à clé- sinon, trop de monde passerait, et ce serait la pagaille au pays des fées- elles aiment être tranquilles entre elles.

PHILGILL 14/09/2013 10:06

Bonjour Hervé
- " Cette porte entourée de végétation multicolore et qui permet d' "aller au pays des fées" "
Mais qui vous dit qu'il s'agit de la bonne porte, celle qui doit vous mener au Pays des Fées ?
Regardez l'image de nouveau. N'y a t-il pas d'autres portes ? D'où vient la Fée et où se dirige t-elle ? J'apporterais peut-être un autre commentaire, un autre fois. Merci et belle journée à vous.

Présentation

  • : Sur le sentier des fées
  • Sur le sentier des fées
  • : Les fées nous accompagnent dans notre vie tout en restant invisibles à nos yeux. On peut cependant pressentir leur présence à nos côtés. C'est ainsi que dans mes peintures, j'essaie de raconter la vie des fées...
  • Contact

Profil

  • Gouacheuse
  • Je cherche la trace des fées et j'écoute leurs histoires... Au fond de mon jardin ou sur le chemin derrière le château, elles me murmurent qu'elles sont là!
  • Je cherche la trace des fées et j'écoute leurs histoires... Au fond de mon jardin ou sur le chemin derrière le château, elles me murmurent qu'elles sont là!

Le sentier des fées

Voyageur sur la terre,

quel est ton chemin?

Tu vas au gré des routes,

sais-tu quel est ton but?

Pressens-tu que d'invisibles présences

vibrent à tes côtés,

bienveillantes ou maléfiques?

Tu peux ici en découvrir quelques-unes...

Recherche