Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 23:32

Fée de la prairie

J'aime beaucoup cette fée qui s'avance dans les hautes herbes d'une prairie luxuriante. Elle me rappelle la grande cour de la maison de ma grand-mère, quand j'étais petite. Quand l'herbe était bien haute, on pouvait s'y créer des refuges secrets, et les grandes personnes ne nous voyaient pas. Seulement, nous finissions par nous faire gronder, parce que nous aplatissions l'herbe, et après on ne pouvait plus la faucher, pour en faire du foin pour les lapins.

Pour dessiner cette fée, je me suis inspirée d'un modèle de Amandine Labarre, dans son livre "Dessine les fées".

Repost 0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 19:03

L'amie de l'épouvantail

Qui s'intéresse à l'épouvantail installé dans quelque coin de champ ou de prairie, et exposé aux intempéries? Une fée compatissante, bien sûr!

Y aurait-il de la vie dans ce bonhomme de paille vêtu d'oripeaux? Les contes nous disent que oui...

Mais il faut être une petite fée au coeur tendre pour aller jusqu'à devenir "l'amie de l'épouvantail"...

Repost 0
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 23:38

La fée de l'arbre  Comme nous ne pensons pas à lever les yeux pour scruter ce qui se passe à travers leur feuillage, les arbres sont devenus un des lieux où les fées ont trouvé refuge, ce qui leur permet de vivre non loin de nous, les humains, et d'intervenir dans notre environnement... Voyez cette petite fée: elle est à l'aise avec les oiseaux, autres habitants des arbres, et n'a pas peur de se lancer d'une branche à l'autre.

Il est bien certain que si nous cherchions à voir ce qui se passe dans le feuillage, nous ne verrions rien, soit que la fée se rende invisible, soit qu'elle se cache derrière une touffe de feuilles.

Mais peut-être, si vous êtes patient, voire contemplatif, et que pendant un long moment, vous laissez votre regard se promener de branche en branche, de feuille en feuille, finirez-vous par discerner un mouvement, un frémissement... une fée n'est pas loin... Ne vous obstinez cependant pas à vouloir la distinguer avec netteté... Regardez plutôt du coin de l'oeil... Elle aussi, elle vous observe!

Repost 0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 00:05
Le-pont-de-la-fee.jpg
 Les ponts sont souvent sous la garde des fées. Ce sont des ouvrages qui permettent le passage d’une rive à une autre, d’un monde à un autre… des lieux intermédiaires. Et les fées sont elles-mêmes des êtres intermédiaires entre notre monde et celui des réalités invisibles. C’est pourquoi il existe un lien entre elles et les ponts.
Des légendes concernant certains ponts racontent qu’ils ont été édifiés par le diable qui voulait par ce moyen  détourner les humains du bon chemin. Cela, c’était il y a longtemps. Depuis, les fées ont nettoyé les ponts et leur environnement de toute influence sinistre et se sont engagées à protéger les lieux.
Voyez cette fée veiller sur ce vieux pont en ce jour d’automne- saison intermédiaire entre la clarté du plein été et les ombres et la froideur de l’hiver. Le pont est ancien, à moitié en ruine, et il est déconseillé de l’utiliser. Cependant la fée continue d’habiter ses abords, pour empêcher tout accident…
Quand vous franchissez un pont, pensez à la fée qui y est associée et soyez-lui reconnaissant. Elle veillera sur vous, et avertira ses compagnes qui favoriseront la suite de votre voyage. Ainsi se passent les choses au monde des fées.
 
PS: C’est en Ecosse que se situe le pont à la forme presque demi-circulaire qui m’a servi de modèle.
Repost 0
Published by surlesentierdesfees.over-blog.com - dans Sur le sentier des fées
commenter cet article
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 00:01
Chateau-de-fees-2.jpg
 Nous ne les voyons pas, mais elles sont là, les fées, elles prennent leurs aises au fond de nos jardins…
Ici, elles ont un parc à leur disposition, et par leur magie, elles y ont édifié un château de fées, invisible aux yeux des humains, bien sûr. Cela les rassure d’avoir un lieu bien à elles…
Autrement, elles prennent leurs ébats dans les recoins peu fréquentés du parc, où elles ne risquent pas d’être dérangées par les propriétaires. Certes, elles doivent se cacher quand le jardinier exerce son art là où elles aiment à folâtrer, mais elles sont compréhensives de ce genre de choses et se font alors discrètes; ne sont-elles pas elles-mêmes des jardinières? Puis elles viennnent réinvestir les lieux, y danser au son de leur musique, mais aussi veiller sur la pousse des plantes ou converser avec les oiseaux…
Repost 0
Published by surlesentierdesfees.over-blog.com - dans Sur le sentier des fées
commenter cet article
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 23:58
Hommage-aux-fees-jardinieres.jpg
 Il est bien juste de leur rendre hommage, à ces petites fées qui veillent sur la croissance des plantes, qui s’activent au gré des changements de saisons, dans les jardins ou sur les balcons, dans les pépinières, les champs et les bois, et dont le souci est de nous ménager un beau cadre de vie grâce à la végétation!
  
Repost 0
Published by surlesentierdesfees.over-blog.com - dans Sur le sentier des fées
commenter cet article
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 23:35
Fee-de-ville--jpg
 Les fées vivent-elles aussi en ville? Ou ne fréquentent-elles que les campagnes, les bois et les jardins?
Je crois bien qu’elles nous ont rejoints dans les villes, malgrè la pollution, le bruit, le stress… Elles y ont trouvé des lieux où se réfugier: jardins publics, vieux greniers, fonds de placards… Ce n’est peut-être pas toujours confortable, mais elles y jouissent d’une certaine tranquillité, et cela leur permet de continuer leur mission dans ce monde et d’essayer d’éveiller notre sensiblité aux charmes et aux bienfaits de la nature.
Repost 0
Published by surlesentierdesfees.over-blog.com - dans Sur le sentier des fées
commenter cet article
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 23:58
Fee-des-ruines.jpg
  Au profond de la forêt, au milieu des broussailes et des buissons de ronces, se dressent des ruines médiévales envahies par la végétation. Dans le silence qui règne, l’atmosphère est oppressante. Les murs anciens créent des zones sombres où la clarté perce difficilement.
Cependant, une hardie petite fée a pénétré dans ce domaine oublié et y apporte sa touche lumineuse. Le coeur battant, ne sachant ce qu’elle va découvrir, elle parcourt de son vol léger ces espaces où la forêt a repris ses droits.
Désormais, elle y fera régner une douce lumière et un air plus léger. Si quelque promeneur explorant ces lieux solitaires vient à égarer ses pas jusque là, il y trouvera une sorte d’apaisement, un calme pour son coeur agité… Cachée derrière un rideau de feuillages, la fée l’observera en silence, faisant chatoyer sur les murs écroulés et les troncs tortueux des irisations bienfaisantes.
En repartant, il essaiera de se souvenir du chemin qui l’a mené là, mais il n’est pas certain qu’il le retrouve dans le labyrinthe forestier… Ainsi les fées cachent aux humains les lieux délaissés dont elles ont fait leur domaine…
Repost 0
Published by surlesentierdesfees.over-blog.com - dans Sur le sentier des fées
commenter cet article
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 23:49
Fee-a-la-grange-rustique.jpg
 Parfois dans les campagnes, on peut voir de vieux bâtiments agricoles à l’abandon et tombant en ruines, quand ce ne sont pas purement et simplement des villages, conséquences de l’exode rural et de la paupérisation du monde paysan.
Cependant, ces lieux ne sont pas vides de présences… Ils sont en effet "squattés" par les fées et autres êtres du monde invisible qui font là leur domicile, à l’abri des regards, protégés par la crainte que les humains éprouvent parfois envers les endroits abandonnés.
Voyez cette fée. Elle a fait son domaine de cette grange rustique désormais délaissée. Devenue la maîtresse des lieux, elle y a invité des compagnes afin d’être moins seule… Voici donc un endroit qui va devenir peu à peu domaine des fées, à mesure que les bâtiments se délabreront et que la forêt proche reconquerra le terrain laissé sans être travaillé…
Et nous le sentirons en arrivant par hasard sur les lieux: une inquiétude serrera notre coeur et suspendra notre souffle… Les fées seront là, cachées et attendant notre départ… mais nous ne les verrons pas…
 
Repost 0
Published by surlesentierdesfees.over-blog.com - dans Sur le sentier des fées
commenter cet article
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 23:39
Le-paysan.jpg
 Peut-on encore rencontrer ce personnage, ou doit-on en parler au passé? C’est l’homme du terroir, celui qui n’a pas oublié qu’il est né de la terre et qui sait qu’il y reposera à jamais. La terre, il en vit, il sent ses goûts et ses humeurs, il la traite avec amour et respect. La nature autour de lui est sa compagne de vie et de travail, il sait ce qu’il peut lui demander et n’ambitionne pas de lui faire produire davantage.
Considéré comme étant au bas de l’échelle sociale, il est incompris, voire méprisé, par ceux qui pensent détenir le savoir et qui ont su confisquer le pouvoir. Il fut un temps où il savait se révolter, alors on l’a enchaîné dans un système économique dont il n’est qu’un des moindres maillons, et cela suffit à l’entraver: il a oublié sa part de liberté. Non content de cela, on l’empêche de vivre de la peine qu’il se donne, peut-être même considère-t-on (quelque part, en "haut-lieu") qu’il y a encore trop de gens comme lui, alors c’est à peine si on consent à lui accorder la simple justice d’un salaire équitable…
Que te reste-t-il, paysan? Au moins ta fierté…
Repost 0
Published by surlesentierdesfees.over-blog.com - dans Itinéraire magique
commenter cet article

Présentation

  • : Sur le sentier des fées
  • Sur le sentier des fées
  • : Les fées nous accompagnent dans notre vie tout en restant invisibles à nos yeux. On peut cependant pressentir leur présence à nos côtés. C'est ainsi que dans mes peintures, j'essaie de raconter la vie des fées...
  • Contact

Profil

  • Gouacheuse
  • Je cherche la trace des fées et j'écoute leurs histoires... Au fond de mon jardin ou sur le chemin derrière le château, elles me murmurent qu'elles sont là!
  • Je cherche la trace des fées et j'écoute leurs histoires... Au fond de mon jardin ou sur le chemin derrière le château, elles me murmurent qu'elles sont là!

Le sentier des fées

Voyageur sur la terre,

quel est ton chemin?

Tu vas au gré des routes,

sais-tu quel est ton but?

Pressens-tu que d'invisibles présences

vibrent à tes côtés,

bienveillantes ou maléfiques?

Tu peux ici en découvrir quelques-unes...

Recherche